• 2014/04/19 Bretagne-Séché Environnement leader de la Coupe de France
    • Bretagne-Séché Environnement leader de la Coupe de France Bretagne-Séché Environnement leader de la Coupe de France Bretagne-Séché Environnement leader de la Coupe de France

      L’équipe Bretagne-Séché Environnement a réalisé une course parfaite. D’abord en roulant pour réduire l’écart sur la première échappée de trois coureurs (Gougeard, Saint-Martin et Rickaert). Puis, lorsque le peloton s’est regroupé, la formation bretonne a placé des coureurs dans chacune des échappées avec Romain Feillu et Florian Vachon notamment. Trois coureurs de l’équipe terminent dans les 15 premiers: Armindo Fonseca troisième, Brice Feillu 12e et Romain Feillu 15e. Grâce à cette performance Bretagne-Séché Environnement devient leader de la Coupe de France.


      Les réactions:

       
      Armindo Fonseca, 3e : « C’est une déception. L’équipe a bien contrôlé comme il le fallait et était présente dans toutes les échappées de fin d’étape. A trois tours de l’arrivée deux coureurs sont sortis. Puis Maxime Daniel est sorti et je ne me suis pas posé de questions, je l’ai suivi puis rattrapé. On est revenu sur les deux coureurs devant. Un petit groupe avec Julien Simon nous a rejoints. Là, je me suis dit que ça sentait la bonne échappée. J’avais de bonnes sensations mais Julien Simon était vraiment en conditions aujourd’hui. Je savais qu’il allait être dur à battre. Antoine Demoitié l’a joué un peu au bluff dans le dernier kilomètre. On s’est fait avoir… Mes prochaines courses seront la Roue Tourangelle et certainement le Grand Prix de Francfort et le Grand Prix de la Somme. Ensuite, je couperai pour le Tour de France. »


      Roger Tréhin, directeur sportif : « Armindo est déçu. Ce matin, au briefing, on visait la victoire car nous savions qu’il y avait possibilité de gagner. On fait troisième, c’est bien… Mais la déception est là quand même. Il a de super résultats en ce moment et n’a pas encore réussi à conclure. Il est forcément déçu. Mais il faut se dire qu’Armindo fait deuxième du sprint. S’il avait gagné le sprint derrière le Belge, il y’aurait eu encore plus de frustrations. Il est tombé sur un très bon Antoine Demoitié et un très bon Julien Simon. Tout le monde marche bien en ce moment. Benjamin Le Montagner a roulé pendant 120 bornes pour réduire l’écart et chacun a fait son boulot après. Il aurait peutêtre fallu avoir un deuxième coureur de l’équipe dans l’échappée, comme Brice Feilluqui se sentait très bien aujourd’hui… »