• 2014/03/31 Benoît Jarrier remporte la 6e étape du Tour de Normandie
    • Benoît Jarrier remporte la 6e étape du Tour de Normandie Benoît Jarrier remporte la 6e étape du Tour de Normandie Benoît Jarrier remporte la 6e étape du Tour de Normandie

      Benoît Jarrier remporte la 6e étape du Tour de Normandie

       

      Sorti dès les 10 premiers kilomètres en compagnie de Pierre-Luc Périchon et 16 autres hommes, Benoit Jarrier a figuré en tête de course durant toute l’étape. L’échappée de 18 a compté jusqu’à 2’55” d’avance. A 6 kilomètres du but, dans le circuit final, leur avantage était toujours de 1’05” et la victoire promise. Benoit Jarrier conclut en beauté cette semaine en remportant la 6e et dernière étape et remonte à la deuxième place du classement général. A l’offensive tous les jours sur le Tour de Normandie, Bretagne-Séché Environnement termine deuxième du classement par équipes et repart avec le maillot des points chauds porté par Clément Koretzky.

       

      Réactions :

       
      Roger Tréhin, directeur sportif : “On s’est battu tout au long de ce Tour de Normandie. Cette victoire fait plaisir, c’est une belle récompense. Il y a eu de belles surprises sur cette dernière étape. Le scénario n’avait rien à voir avec celui de l’année passée. Aujourd’hui, on a longé la côte. Il y a eu beaucoup de bordures et la première bosse de la journée a fait le ménage. Ca a roulé
      très vite aussi : 48km/h de moyenne ! On savait que l’on allait avoir du mal à gagner le général, car dans le groupe de 18 il y avait plusieurs coureurs bien placés. Donc on a tout fait pour jouer la gagne. Au final, on ramène la victoire d’étape, une deuxième place au classement général avec Benoit Jarrier et le maillot du classement points chauds avec Clément Koretzky. C’est un beau Tour de Normandie.”

       

      Top 5 pour Eduardo Sepulveda au Critérium International !
      Le final de cette troisième et dernière étape du Critérium International, en Corse, a été animé.
      Au pied du Col d’Ospedale, le peloton est déjà réduit à une soixante d’unités, la formation Bretagne-Séché Environnement est bien représentée. Brice Feillu est le premier à attaquer mais se fait reprendre à moins de 9 km de l’arrivée. Sous l’accélération du peloton, le groupe se réduit à 24. Brice Feillu (victime d’une fringale et de crampes) et Anthony Delaplace craquent dans les 8 derniers kilomètres, mais Eduardo Sepulveda figure bien parmi les 24.

       
      Eduardo dans le bon wagon

       
      Sept coureurs parviennent à prendre de l’avance pour se disputer la gagne et Eduardo Sepulveda est dans le bon wagon ! Jusque dans le dernier kilomètre, il s’attache mais sera finalement distancé lors de l’ultime attaque. Eduardo termine sixième de l’étape à 13 secondes du vainqueur Mathias Frank (IAM) et remonte à la cinquième place du classement général.
      Un top 5 qu’il visait au départ du Critérium International ! (Lire l’interview sur le site)

       
      Samedi : une bonne journée


      Hier, Bretagne-Séché Environnement s’est aussi illustrée lors des deux premières étapes. En effet, le Breton Armindo Fonseca s’est classé 8e du sprint massif le matin. L’après-midi, lors du contre-la-montre de 7 kilomètres autour de Porto-Vecchio, trois coureurs de l’équipe sont entrés dans le top 15 : Eduardo Sepulveda 7e, Brice Feillu 12e et Anthony Delaplace 13e.