• 2014/03/14 Paris-Nice Etape 6 - "La journée la plus difficile est passée"
    • La plus longue étape de ce Paris-Nice (221,5km) entre Saint-Saturnin-lès-Avignon et Fayence a livré un beau spectacle. Après un départ très rapide (plus de 46km/h la première heure), Florian Vachon s’est échappé en compagnie de neuf coureurs au kilomètre 68. Cent bornes plus tard, le porteur du maillot à pois Sylvain Chavanel et Thomas Voeckler sortent du peloton et parviennent à faire la jonction. Le groupe de 12 coureurs où figure Florian Vachon ne reste pas longtemps compact et quelques coureurs de détachent dans la côte du Mont Meaulx à 41,5 km de l’arrivée avant que tout le monde ne se fasse reprendre.

       

      Eduardo et Brice tentent leurs chances
      A l’arrière, Eduardo Sepulveda et Brice Feillu sont bien positionnés et suivent le rythme avec les meilleurs. Eduardo Sepulveda tente sa chance avec cinq coureurs : Stefan Denifl, Frank Schleck, Alexis Vuillermoz et Trofimov dans le col de Bourigaille. Mais les six se font reprendre. Le grimpeur Brice Feillu tente à son tour dans le Mur de Fayence. « Quand ça s’est tassé j’ai essayé d’en mettre une. Mais derrière ça suivait. Si ça n’avait pas suivi j’aurais de nouveau attaqué. Car je ne me suis pas forcément fait très mal. C’était une arrivée sèche, un peu trop pour moi. Je préfère quand c’est un peu plus long. », explique après la course Brice Feillu, qui s’était déjà illustré la veille en prenant l’échappée (lire sur le site).

       

      « Demain, une échappée pourrait aller au bout »
      Et d’ajouter : "Je connaissais bien les routes. Je savais qu’il y avait moyen de remonter certains passages sans trop se faire mal. Avant le mur de Fayence, je savais qu’il fallait basculer par la droite pour reprendre le devant. Donc j’ai bien entamé le Mur."  La victoire d’étape revient à Carlos Betancur qui s’empare par la même occasion du maillot jaune. Brice Feillu termine 23e à 21 secondes et Eduardo Sepulveda 28e à 25 secondes. « On n’a pas encore vu d’échappée qui allait au bout. Et demain ça pourrait bien justement se passer, pense Brice. Dans l’équipe, nous pouvons tous tenter notre chance. Il y aura une bonne ouverture pour nous ce samedi. »